Referencement, positionnement, referencement professionnel
 

Did you mean référencement de site web ou bien Google ?

Référencement peut être traduit en "search engine optimisation" en anglais.

Web Marketing - Référencement - Consultant référencement - Référencement professionnel - Ethique Référencement - Référencement Flash

Site Web

Un site Web est un ensemble de pages Web et d'éventuelles autres ressources du World Wide Web, hyperliées en un ensemble cohérent ayant une adresse Web et conçu pour être consulté avec un navigateur Web. On dit simplement site si le contexte s'y prête. On dit aussi site Internet par métonymie, Internet contenant le World Wide Web, mais le terme « site Internet » peut porter à confusion (par exemple avec un site FTP) et n'a pas littéralement de réelle signification.

Un site est publié par un propriétaire (une entreprise, une administration, une association, un particulier...). Le propriétaire choisi l'adresse Web à laquelle le site est disponible. Il peut créer et maintenir le site à jour lui-même ou faire appel à une agence Web. Il peut mettre le site en ligne sur ses propres serveurs Web ou faire appel à un hébergeur Web.

L'adresse d'un site correspond en fait à l'URL d'une page Web, prévue pour être la première consultée : la page d'entrée ou page d'accueil du site. La consultation des pages d'un site s'appelle une visite, car les hyperliens entre les pages permettent de consulter toutes les pages du site sans le quitter (sans devoir consulter une page Web hors du site). Il faut toutefois noter qu'une visite peut commencer par n'importe quelle page, particulièrement lorsque son URL est donnée par un moteur de recherche. Techniquement, rien ne distingue la page d'entrée d'une autre page.

La page d'entrée des entreprises multinationales contient parfois une simple liste d'hyperliens vers leurs filiales. Dans les sites dont le contenu peut choquer, on y trouve le plus souvent un avertissement et une invitation, soit à entrer (dans le site) ou continuer (la visite), soit à quitter le site. Dans les sites d'orientation publicitaire et certains petits sites, une animation d'introduction distrayante et généralement contournable est parfois proposée. Enfin, dans tous les sites de grands acteurs du Web, la page d'entrée est aussi la home page.

La home page (ou home) est la plus importante page du site. Typiquement, elle renseigne sur le propriétaire et le contenu du site. Elle se situe au sommet d'une hiérarchie de pages, éventuellement rangées en sections. Les sites multilingues proposent généralement une home page par langue. Outre une home page, un site propose souvent une page de contact, un plan et un formulaire de recherche.

Google

Google est une société fondée en 1998 par Larry Page et Serguei Brin dans la Silicon Valley en Californie, auteurs du moteur de recherche du même nom. En 2004, ce moteur de recherche est considéré par de nombreuses personnes comme le moteur le plus puissant existant sur Internet : 8,0 milliards de documents recensés, recherche sur des images, dans les groupes de discussion Usenet, dans les actualités.

Origine du nom
Un jour de 1938, le mathématicien américain Edward Kasner se demanda quel nom donner au nombre formé du chiffre 1 suivi de 100 zéros. Edward se tourna alors vers son neveu (9 ans) en visite à la maison et lui posa la question. Celui-ci répondit un mot de gosse : « un googol ».

C'est ce mot que Kasner reporta fidèlement dans son traité « Mathematics and the imagination », dont s'inspirèrent en 1998 Larry Page et Sergei Brin, quand ils créèrent Google.

Les principes de Google

Le système de classement PageRank
Le principe de fonctionnement de Google, qui a fait son succès, tourne autour d'une invention de ses créateurs, le PageRank. Lorsqu'un document est pointé par de nombreux hyperliens, son PageRank augmente. Plus son PageRank est élevé, plus il aura de chance d'être affiché dans les premiers résultats d'une recherche. Ce principe a immédiatement été un succès, car il a permis des résultats plus pertinents que les autres moteurs de recherche qui se contentaient de comptabiliser les mots-clés insérés dans les pages des sites. Il a également permis ce que l'on appelle le bombardement Google.

Sobriété et valorisation des mots
En outre, ce moteur de recherche est aussi apprécié pour sa rapidité de recherche et sa sobriété : pas de javascript ou Flash, pas de bandeau publicitaire clignotant, etc.

Il utilise tout de même un système d'adwords (publicité de mots) pour se rémunérer. Ce système est basé sur une valeur par mot selon sa demande. Plus le mot sera demandé, plus il sera payé cher par clic.

Infrastructure


Vers 2002, Google affirmait distribuer la charge sur plus de 10 000 PC fonctionnant avec un noyau Linux modifié. Le chiffre de 1 000 requêtes simultanées en pointe a aussi été souvent évoqué. Les chiffres réels semblent 10 fois plus élevés. Ils sont cependant secrets, notamment pour ne pas permettre de calculer facilement l'investissement nécessaire pour concurrencer Google.

Google and Akamai: Cult of Secrecy vs. Kingdom of Openness (http://www.technologyreview.com/articles/04/04/wo_garfinkel042104.asp)
Google compte près de 3 500 employés.

Services proposés


Ce moteur de recherche est en 35 langues (http://www.google.fr/language_tools?hl=f|disponible).

Google est à la base un moteur de recherche de pages web, il s'est étendu progressivement à divers types de documents (PDF, Microsoft Word, Flash, ...), aux images. Ainsi qu'aux forums Usenet, par Google Groups (http://groups.google.fr/) depuis le rachat de Deja News. Le web2news donne accès aux forums consacrés à Google (http://groups.google.fr/groups?group=google.public).

Il possède maintenant une section répertoire qui permet de trouver des sites par catégorie, et un portail d'actualités regroupant les sites des journaux à grand tirage et des plus grandes agences de presse.

La grande popularité de Google et sa politique de développement très diversifiée (liens publicitaires, achats de bases de données et d'archives de forums) a fini par entraîner un certain nombre de craintes quant à la dérive potentielle de cette puissance : en effet, il suffit parfois de « googler » (http://fr.news.yahoo.com/030306/1/32xfh.html) le nom d'une personne pour obtenir sur elle des informations personnelles et approfondies.

Désormais Google propose aussi :

Google Scholar (recherche dans les publications scientifiques en ligne)
Google Actualités
Froogle
Gmail
Google Video Search
Google Labs Services expérimentaux
Google Maps Service de recherche géographique

Autres fonctions de Google

La fonction calculatrice
Google permet de réaliser des calculs. Il suffit de taper les expressions à calculer dans la zone de recherche.

Fonctions simples
Addition : a+b
Soustraction : a-b
Multiplication : a*b
Division : a/b
Puissance : a^b
Racines carrées : sqrt(a)
Logarithme nepérien : ln(a)
Logarithme décimal : log(a)

Fonctions trigonométriques
Cosinus : cos(a)
Sinus : sin(a)
Tangente : tan(a)
Sécante : sec(a)
Arcosinus : arccos(a)
Arcsinus : arcsin(a)
Arctangente : arctan(a)
Arcsécante : arcsec(a)

Fonctions hyperboliques
Cosinus hyperbolique : cosh(a)
Sinus hyperbolique : sinh(a)
Tangente hyperbolique : tanh(a)
Arcosinus hyperbolique : arccosh(a)
Arcsinus hyperbolique : arcsinh(a)
Arctangente hyperbolique : arctanh(a)

Constantes
Pi : pi
e : e
i : i
Vitesse de la lumière : c
Constante de Planck : h
Constante gravitationnelle : G
Constante de Boltzmann : k
Constante molaire des gaz : R
Constante de Adams : answer to life the universe and everything

Conversions
La fonction calculatrice peut convertir les unités :

Convertir 50 (décimal) en binaire : 50 en binaire
Convertir 50 (décimal) en hexadécimal : 50 en hexadécimal
Convertir 0x50 (hexadécimal) en décimal : 0x50 en décimal
Convertir 50 mètres en milles : 50 mètres en milles

La fonction définition
La fonction définition permet d'avoir une définition de mots. Cette fonction est désormais disponible en anglais, en français, en espagnol, en allemand, en chinois, en italien, en russe, ...

define:mot à définir
Google répond également à vos questions, mais en anglais uniquement (pour l'instant). Ainsi entrez :

president of France et Google vous donnera son nom.
birthday of Queen Elizabeth et Google vous donne sa date de naissance.
Ceci fonctionne également pour les capitales, la population des pays, les premiers ministres, ... mais pour le moment uniquement sur Google.com.

Caractères spéciaux
Attention : contrairement à une idée reçue, Google ne gère que les accents écrits sous forme d'entités, mais pas les caractères Unicode, comme ceux de Wikipedia !

Par conséquent, rechercher « alcene » et « alcène » ne donne pas le même résultat !

Exemple : « recette de la soupe au * et à la tomate ».

Google vous proposera le basilic ou le potiron. On peut aussi forcer le moteur à ne faire ses recherches que sur une seule adresse Web. Ecrivez alors « site: » avant votre requête. Ou élargir ses recherches aux synonymes d’un mot, en le précédant du symbole « ~ ». Le + permet de forcer le mot à être interprété tel quel par Google (ceci est notamment utile pour les accents en français).

Concours de positionnement


Dernièrement, de nombreux concours de positionnement sur Google ont vu le jour. Le but du jeu est de placer une page sur un mot clef fictif en première position de Google. Le premier gros concours concernait la requête SERPS, mais c'est le concours mangeur de cigogne (http://concours.promo-web.org/) qui a rassemblé le plus grand nombre de candidats (170) et s'est terminé le 15 juin 2004. De plus, un concours de positionnement sur nigritude ultramarine (http://www.darkblue.com/seochallenge/) est un autre exemple de concours qui prend de l'essor. On peut recenser déjà plus de 420 000 requêtes sur le moteur de recherche Google pour mangeur de cigogne et près de 100 000 sur le concours nigritude ultramarine (chiffres estimés au 21 mai 2004). Google devient un véritable terrain de jeu.

Voici les concours de positionnement que l'on entend actuellement sur le web : Mangeur de cigogne (http://concours.promo-web.org/), Nigritude ultramarine (http://www.darkblue.com/seochallenge/), Ornithorynque polyglotte (http://www.ctrlaltsuppr.com/index.php?showtopic=511), Oupouaout (http://concours.forum-referencement.net/)... visitez ma page did you mean oupouaout, elle est arrivée 4 ieme au concours de referencement oupouaout

À propos du respect de la vie privée et des informations personnelles


Google, associé à AOL, Amazon.com, CNet, eBay, Microsoft et Yahoo!, pratique aux États-Unis du lobbying contre une loi (le Spyware Control Act), obligeant explicitement de demander à l'utilisateur son autorisation pour activer des options de traçage de ses choix ou avant l'installation d'un logiciel espion (ou spyware). (article sur slashdot.org (http://yro.slashdot.org/yro/04/03/15/1947225.shtml))

Au sujet des éventuelles techniques de traçage employées par Google, nous pouvons citer Google Watch.org (http://www.google-watch.org/) site tentant de démontrer les failles et le manque de neutralité de Google, qui proposait jusqu'il y a peu, un proxy permettant de soumettre une recherche Google sans être épié d'une quelconque façon. Le proxy n'est plus en ligne (?) mais le reste du site pourrait vous en apprendre plus. Et qui dénonce sa censure orientée, dans d'autres pays comme la Chine.

Notons également que le système Adsense, supposé insérer des messages publicitaires ultra-ciblés dans les mails des utilisateurs du service Gmail, a posé quelques problèmes juridiques à Google. L'organisation britannique Privacy International (http://www.privacyinternational.org/) a déposé une plainte contre Google en avril 2004 et ce dans plus de 15 pays (Voir cet article sur ZDnet France (http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0%2C39020774%2C39148165%2C00.htm)) où la version Beta est encore maintenant d'accès limité.

Voir aussi ...


Argumentum ad Google
Bombardement Google
Notoriété Google

Autres moteurs de recherche
Exalead
Gigablast

Liens externes

Google & services

Google
Google (http://www.google.com/)
Google France (http://www.google.fr/), Google Canada (http://www.google.ca/), Google Suisse (http://www.google.ch/), Google Belgique (http://www.google.be/)
Outils linguistiques (http://www.google.com/language_tools?hl=fr)
À propos de Google (http://www.google.be/about.html)

Centralisation de liens
Tous les services (http://www.google.com/intl/en/options/index.html)
Google Labs (http://labs.google.com/) : Tous les services en développement
Téléchargements (http://www.google.com/downloads/)

Services (liste non exhaustive)
Gmail (http://www.gmail.com/)
Google Answers (http://answers.google.com/)
Google Maps (http://maps.google.com/)
Google News (http://news.google.com/)
Google Print (http://print.google.com/)
Google Suggest (http://www.google.com/webhp?complete=1&hl=en)
Google Local (http://local.google.com/)
Google Scholar (http://scholar.google.com/)
Google Video Search (http://video.google.com/)
Froogle (http://froogle.google.com/) : Achats en ligne
Google Web API's (http://www.google.com/apis/) : Pour les webmestres
AdSense (https://www.google.com/adsense/)
AdWords (https://adwords.google.com/)
My Search History (https://www.google.com/searchhistory/login)
My Google (http://www.google.com/ig)

Programmes


Barre d'outils Google (http://toolbar.google.com/intl/fr/) pour Internet Explorer
Barre d'outils Google (http://googlebar.mozdev.org/) pour Mozilla (Version en français (http://joliclic.free.fr/mozilla/googlebar/))
Google Desktop Search (http://desktop.google.com/)
Google Deskbar (http://deskbar.google.com/)
Picasa Photo Organizer (http://www.picasa.com/)
Google Web Accelerator (http://webaccelerator.google.com/)

Sites n'appartenant pas à Google


Google sans liens commerciaux (http://www.scroogle.org/)
Combat de mots clés (http://www.googlefight.com/)
YaGoohoo!gle (http://yagoohoogle.com/) : Recherche sur Yahoo! et Google en même temps

À propos de Google


Débat sur les moteurs de recherche (http://debatvirtuel.bpi.fr/moteurs) en particulier sur Google
Zorgloob (http://www.zorgloob.com/), Tout savoir sur Google... ou presque !
7 Dragons (http://www.7-dragons.com/), aide au référencement sur Google
WebRankInfo (http://www.webrankinfo.com/), le guide du référencement sur Google
Googlefight (http://www.googlefight.com/francais.html), combats de mots-clés !
Nos amis (http://www.hyperbate.com/ourfriends/), Google détourné pour évaluer l'état de l'amitié entre les peuples
Googlism (http://www.googlism.com)
Le monde selon Google (http://www.monde-diplomatique.fr/2003/10/LAZULY/10471) dans Le Monde diplomatique
À propos du « Adwords », et du coût des mots (http://www.iterature.com/adwords/index_fr.html)
Google Indicateur (http://google.indicateur.com), un annuaire spécialisé sur Google
Google as Big Brother (http://www.google-watch.org/bigbro.html) (en anglais) sur google-watch.org
Suppression de résultats dans des versions locales de Google (en anglais) (http://cyber.law.harvard.edu/filtering/google/)
Actualité Google et Référencement (http://www.secrets2moteurs.com/)
Jean-Noël Jeanneney, Quand Google défie l'Europe, Paris, éd. Mille et Une Nuits, 2005, ISBN 2842059123 ; essai sur le projet de numérisation de bibliothèques universitaires par Google.
Analyse externe du fonctionnement interne de Google sur Technologies du Langage de Jean Véronis (http://aixtal.blogspot.com/2005/02/web-le-mystre-des-pages-manquantes-de.html)
Google TrustRank sur Technologies du Langage de Jean Véronis (http://aixtal.blogspot.com/2005/05/google-trustrank-beaucoup-de-bruit.html)

Easter Eggs, fonctions cachées & parodies
Langue Elmer Fudd (http://www.google.com/intl/xx-elmer/)
Langue Hacker (http://www.google.com/intl/xx-hacker/)
Langue Klingon (http://www.google.com/intl/xx-klingon/)
Langue Piglatin (http://www.google.com/intl/xx-piglatin/)
Langue Bork (http://www.google.com/intl/xx-bork/)
Langue Latin (http://www.google.com/intl/la/)
Version Mac (http://www.google.com/mac)
Version Microsoft (http://www.google.com/microsoft)
Version Linux (http://www.google.com/linux)
Version BSD (http://www.google.com/bsd)
Version Firefox (http://www.google.com/firefox)
Version armée américaine (http://www.google.com/unclesam)
Easter Egg (http://www.google.com/Easter/feature_easter.html)
PigeonRank (http://www.google.com/technology/pigeonrank.html)
Google Gulp (http://www.google.com/googlegulp/index.html)
toutesdesbeautés (http://www.google.com/search?hl=fr&q=toutesdesbeaut%C3%A9s)
define:femme (http://www.google.com/search?hl=fr&q=define%3Afemme)
answer to life, the universe and everything (http://www.google.com/search?hl=xx-english&q=answer+to+life%2C+the+universe+and+everything)
French Military Victories (http://www.albinoblacksheep.com/text/victories.html)
Google à l'envers (http://www.alltooflat.com/geeky/elgoog/)
Weapons of Mass Destruction (http://www.coxar.pwp.blueyonder.co.uk/) (premier résultat dans Google pour ce terme)
Récupérée de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Google »

Web Marketing - Référencement - Consultant référencement - Référencement professionnel - Ethique Référencement - Référencement Flash

~~ Test pub adsense ~~


Google

 

Boot Code in internet special google

 

Please bot feed me, I had no downlowds this time, nep gonna boot !

Boot Code Internet in 4 th April 2003 night - Top Keywords internet code -
- Make sense Mean Keywords - I understand - Big Bug - The Bot eat me - I feed the bot - Hit Bot Eat Boot Google Bot Thinks... du code pour te nourir le robot, j'espere que ca va te plaire et que tu saura en tirer tout le sens que tu veux, j'etais vivant, fallait bien manger à mon tout gnonf.


Boot Webmarketing Referencement did-you-mean - oupouaout

Mise a jour du 2 juin 2005

 
©2003 Did-you-mean Web Ranking - Search Engine Consultant - France e-mail